Les détenus (mineurs et adultes)

La sophrologie intervient à partir des causes : la privation de liberté, la gravité des actes, le sentiment de culpabilité, de honte, de dépréciation de soi, la promiscuité dans la cellule, les relations conflictuelles, l’absence d’activités, le rejet de la famille, etc.

Quelle aide peut apporter la sophrologie ?